Les critères d’un bon consultant

🔀 N.B. Voici mes critères de sélection pour les deux types (consultants internes ou externes).  Donc, vous pouvez lire en pensant à embaucher un consultant externe ou à "emprunter" une ressource interne. 🔀

Dans la consultation comme au hockey 🏒 , il y a de bons joueurs 👍  et il y a les meilleurs👌.  Alors, comment choisir le meilleur consultant 👌?  À chacun son consultant, interne ou externe. 🙏 Que ce soit un consultant interne provenant d’un autre département dans la même organisation 🏢 ou un consultant externe qui collabore avec plusieurs entreprises 🏙️, cela peut aider de voir sous un autre angle.

Il faut choisir un consultant qui est le même genre de client que vous. 🤔 Autrement dit, un consultant qui agit avec ses clients/partenaires/fournisseurs/collègues comme vous le faîte. 🤳 Pour ma part, j'ai 7 critères.

1- Une bonne écoute 🙉

Rien de plus fâchant qu’un individu qui parle tout le temps. 🙊‍ Comment bien comprendre la situation 🙈 si on n’est pas à l’écoute ?

2- Un bon esprit de synthèse 🤹

Quel bonheur lorsque ton interlocuteur suit tes propos et interagit avec une vue globale de la situation. 🏓 Encore plus lorsque cette personne a la capacité de faire des liens entre différents sujets.

3- Une synergie naturelle 🥂

Ça se sent quand ça arrive. Lorsque les deux parties sont sur la même longueur d’onde, c’est tellement plus facile et productif.🏆

4- Une bonne structure 🗃️

Est-ce que c’est déjà arrivé qu’un sujet soit récurent? Quelqu’un doit faire un suivi… Et puis, rien.  🏜️ Si les sujets reviennent constamment dans les discussions, si vous relisez vos notes des rencontres et que vous ne savez plus où cela est rendu ou qui devait prendre action, la structure doit être revue…

5- Une bonne ambiance 🎉

Au début d’une relation client-consultant, il faut établir un climat de confiance entre les parties. Le respect, l’intégrité et l’engagement doivent guider les rencontres. 👏 Par expérience, la créativité bidirectionnelle explose lorsque l’ambiance est calme et sympathique.

6- Une bonne connaissance de ses compétences🔥 et ses limites 🚧

C’est ici que tout se joue. Savoir ce que vous savez et reconnaître ce que vous ne savez pas. Nombreux échecs dans la relation client-consultant proviennent d’un manque de lucidité sur les compétences de chacun. 😡 Le rôle du consultant est de bien définir comment gérer les zones grises. 🚦

7- Une volonté d’atteindre un but 🥅

Il est impératif d’avoir des objectifs définis sur lesquels les deux parties s’y réfèrent. Les objectifs peuvent évoluer mais la situation désirée doit demeurée la priorité. 🎯 Chacun doit se rappeler la raison de leur collaboration. Essentiellement, ceci est un dérivé de sentir l’engagement de l’autre partie.

En conclusion, lors de vos entretiens ☎️ avec ledit consultant, discutez des projets en cours ou terminés. 👷‍ Demandez des détails 📑 sur un projet en exemple : la situation avant le mandat, les enjeux, les actions prises et le résultat. Introduisez certains de vos enjeux avec des détails et écoutez son avis. 🧐  Avec courtoisie, investiguez comment il réagit lorsque vous n’êtes pas d’accord avec son opinion. 😇 Et puis, demandez-lui d’expliquer sa méthode de travail pour suivre les tâches. 🕵️‍ En faisant tout ceci, vous saurez si vous discutez avec un bon consultant 👍 ou un meilleur 👌 .

Je vous laisse sur une citation inspirée du monde des affaires et de la consultation.  Vous pouvez me citer sur celle-là.  😉 Merci!

« Ceux qui connaissent tout ne maîtrisent rien...  »